Si nous n’avons pas trouvé de solution jusqu’à présent, c’est qu’elle était bien cachée. Elle est divisée en des millions de parts, des centaines de millions de parts, voire des milliards, réparties aux quatre coins de la terre…en fait, chaque citoyen du monde en détient une partie à travers son pouvoir de décision de consommateur.

Notre structure sociétale pyramidale nous empêche de comprendre cette solution.

Nous parlons d’un pouvoir que le citoyen pourra monétiser lui-même, pour son propre compte, sans intermédiaires, sans spéculation. Un pouvoir qui va nous permettre de destituer l’industrie financière.

Étika est un pré-projet pour préparer l’avènement d’un Fonds éthique de consommateurs. Un Fonds qui canalise, en temps réel, une nouvelle épargne-retraite alimentée par chacune de nos consommations responsables et convertie aussitôt en investissement éthique.

Un Fonds militant qui va nous inviter dans l’autre démocratie, c’est-à-dire là où siègent les conseils d’administration. Là où tout se décide, le seul lieu où l’on pourra installer un nouveau code source sous le forme d’un label éthique et systémique. Un label social, solidaire et écologique. En court-circuitant l’industrie financière, nous serons en mesure de récupérer leur gigantesque trésor de guerre ainsi que leurs marges disproportionnées. Il sera alors enfin possible de financer un monde plus propre, plus sain, plus durable et plus humanisé. Il y a urgence.

COMMENT S’Y PRENDRE ?
Mobiliser d’abord nos réseaux respectifs avant de préparer des appels d’offres citoyens en direction de grands groupes comme les banques, les assurances, les mutuelles, les cartes de paiement, les télécom, opérateurs internet, moteurs de recherche…En plus d’accepter notre label dédié, nos partenaires officiels seront sélectionnés parmi les plus offrants de leur catégorie. Notre fidélité groupée contre du cash. Plus nous serons nombreux et plus les enchères atteindront des sommets. L’échelle ici est de l’ordre du million de participants.
Avec ce cash (des capitaux de démarrage), nos partenaires officiels auront la charge de bâtir, pour nous les citoyens, le premier Fonds éthique de consommateurs. Un Fonds 100 % propriété du citoyen. Ça change tout, mais vraiment tout. Un Fonds piloté par nos partenaires mais étroitement surveillé par des associations de consommateurs.

COMMENT FÉDÉRER ET ATTEINDRE UN TEL ORDRE D’ÉCHELLE ?
En plus de notre proposition de valeur à long terme (une nouvelle épargne retraite), il nous faudra proposer une offre à court terme. Une offre quantifiable et que l’on peut comprendre instantanément. Une offre suffisamment puissante pour déplacer les montagnes.
Retenez qu’avec cette collecte financière d’un genre nouveau, alimentée par nos futurs partenaires officiels, nous vous proposons de partir à l’assaut du capital d’un premier groupe de distribution via notre Fonds éthique dédié. Nous pousserons vers la sortie les actionnaires historiques et les « flottants ».

QUELLE PROPOSITION DE VALEUR À COURT TERME POUR ATTEINDRE NOTRE ORDRE D’ÉCHELLE ?
Nous proposerons, à tous les consommateurs participants, des bons d’achats réguliers et conséquents valables auprès de ce groupe de distribution nouvellement acquis, ainsi que parmi les partenaires officiels cités précédemment. Des bons d’achats mensuels à la hauteur de ce qui va se jouer. Une sorte de prime de participations en parallèle bien sûr de la monétisation standard du pouvoir de décision du consommateur proposé. Une prime qui pourra être modulée à la demande et qui sera limitée à 3 ans (minimum).

COMMENT SE PASSE LA MONÉTISATION STANDARD DE NOTRE POUVOIR DE DÉCISION DE CONSOMMATEUR ?
Légalement, une entreprise n’est pas obligée de rémunérer ses actionnaires. Si elle ne le fait pas, ses actionnaires menacent de partir. C’est justement ce que nous chercherons à terme. Nous construirons une dérivation. C’est-à-dire que notre groupe de distribution ne rémunère plus les actionnaires via le canal dividende mais rémunère le consommateur via le canal marketing (la nuance est énorme).

Avec une carte de paiement et un nouvel algorithme dédié, chacune de nos consommations induira une fraction financière cumulative via le canal marketing et canalisée en temps réel, par notre Fonds éthique. Ce Fonds militant grossira à « vue d’œil » en terme de puissance financière. Ces millions de fractions cumulées, ces centaines de millions canalisées en temps réel, serviront à prendre des parts dans le capital des partenaires officiels ainsi que dans le capital des fournisseurs de notre groupe acquis.

Progressivement et rapidement toutes les entreprises qui viendront s’installer dans ce nouveau marché appliqueront cette dérivation financière. Nous allons bâtir un circuit court financier, auto-alimenté. C’est à dire, un mouvement perpétuel où la source devient la destination…à l’infini.

Avant tout ceci, il nous faut d’abord constituer le noyau dur d’une association de consommateurs engagés capable de se concerter pour préparer les plans. Objectif premier : 5000 inscriptions sur notre site ( site modeste, plus tard nous aurons les moyens d’avoir une plateforme dédiée aux appels d’offres) pour les inscriptions , c’est ici que ça se passe: https://consommateurengage.fr/